CBDOO à votre écoute

🔞 Vente interdite aux moins de 18 ans

Une question ? 06 70 73 89 02

THCV et THCP : tout ce qu’il faut savoir sur ces néo-cannabinoïdes

THCV THCP molécules

Parallèlement au H4CBD, voici les deux p’tits nouveaux arrivés sur le marché : le THCV et le THCP . Ce sont deux des nombreux cannabinoïdes présents dans le cannabis. Comme vous le savez sûrement, à côté des deux composés les plus connus et les plus concentrés, le THC et le CBD, il y a plus de 130 cannabinoïdes présents dans le cannabis.


Comme leurs noms l’indiquent, le tétrahydrocannabivarine (THCV) et le tétrahydrocannabiphorol (THCP) sont étroitement liés au THC, mais leurs effets sont différents, voire même contraire dans certains cas. Suivez-nous, on vous explique tout ça !

 

Un peu de culture : la découverte du THCV et du THCP

Le THCV a été découvert dans les années 70. La molécule a surtout été exploitée à des fins légales. Après que l’on ait constaté que sa présence était plus forte dans certaines variétés africaines, on s’en est servi pour déterminer la provenance du cannabis confisqué par la police et les douanes de différents pays.

La découverte du THCP (et du CBDP par la même occasion) est plus récente. Elle date seulement de 2019. On la doit à une équipe de chercheurs italiens menée par le professeur Giuseppe Cannazza de l’université de Modène.

Aujourd’hui, ces deux molécules trouvent un net regain d’intérêt. Non seulement du côté des consommateurs, curieux ou à la recherche d’effets plus forts que le CBD, mais également du côté de la médecine où on s’intéresse aux multiples applications dans lesquelles ces substances pourraient faire une vraie différence.

 

Des molécules naturelles, mais pas tout à fait

Ces deux composés, naturellement présent dans la plante, ont été peu remarqués et peu étudiés en raison de leur faible concentration. Par comparaison, la concentration en THC dépasse régulièrement les 20 %, alors que le THCV ne dépasse que très rarement les 4% et le THCP se trouve en général aux alentours de 0,20%. Certaines manipulations chimiques sont donc nécessaires afin d’augmenter ces taux et qu’ils révèlent leurs effets lors de la consommation. Les produits seront commercialisés pour leur forte concentration en THCV et en THCP seront donc classés parmi les produits semi-synthétiques.

 

Fleurs cannabis en bocal

Comment agissent ces deux molécules

Comme le THC, le THCP et le THCV s’attachent aux récepteurs CB1, mais ils interagissent également avec les récepteurs CB2, provoquant les effets du CBD. Il est intéressant de noter qu’à l’état naturel, le THCV lui-même peu psychoactif démultiplie les effets psychoactifs du THC. Et que le THCP est considéré comme ayant une action 30 fois plus forte que le THC.

Mais il faudra attendre encore un peu pour en savoir plus, car leur utilisation et les recherches à leur sujet étant toutes récentes, les données sur leurs effets réels sont encore peu importantes.

 

Les effets du THCV et THCP

Bien que les structures moléculaires du THC, du THCV et du TCHP soient assez proches les unes des autres, leurs effets semblent tous différents.

Les propriétés du tétrahydrocannabivarine (THCV)

Le THCV est considéré un cannabinoïde « neutre » : il ne procure pas les effets psychoactifs du THC. Mais cette considération est à nuancer, car ses effets varient en fonction de la concentration. Lorsque la concentration en THCV dépasse les 10%, elle serait à même d’activer les récepteurs CB1 et CB2 provoquant une relaxation intense et une légère euphorie. Parmi les autres effets répertoriés, les plus notables sont :

    • Un effet excitant
    • Une régulation de l’appétit et de la glycémie
    • Une action anti-inflammatoire et antidouleur
    • Une diminution de l’anxiété

Des études1 ont aussi décelé que cette substance pourrait posséder des qualités neuroprotectrices. La substance pourrait donc être utilisée dans le cadre des luttes certaines maladies neurodégénératives (comme la maladie d’Alzheimer ou de Parkinson), mais aussi contre l’obésité et contre le diabète de type 2 comme le CBD.

Les propriétés du TétraHydroCannabiPhorol (THCP)

Selon les etude THCP semble ce lier puissamment aux endorécepteurs. Il aurait sur eux des effets rapides, puissants et durables. Bien qu’encore assez méconnue, des tests2 ont montré que la substance pouvait réduire les sensations de douleur et de nausée ainsi que les inflammations. Ils ont aussi démontré des propriétés antioxydantes et anti-épileptiques.

C’est également un produit ayant des effets psychoactifs puissants, il pourrait déclencher les effets désirés par les consommateurs (euphorie, conscience de soi, l’augmentation de l’appétit…), mais aussi ceux plus néfastes comme la paranoïa, le stress, de la tachycardie… et bien sûr, la sécheresse buccale !

 

Au niveau de la légalité, quel est le statut de ces nouveaux cannabinoïdes ?

Question légalité, les deux substances profitent du flou juridique qu’il existe autour des cannabinoïdes non découverts ou non utilisés et des molécules synthétiques et semi-synthétiques. Comme pour le H4CBD, elles sont légales jusqu’à preuve du contraire. Néanmoins, au vu de leurs premiers résultats chez les consommateurs et en laboratoire, nous aurions tendance à penser que le THCV pourrait rester disponible plus longtemps que le THCP en raison de leur psychoactivité.

Suite à la légalisation du CBD, les recherches au sujet des cannabinoïdes ne cessent de s’enrichir. Les cultivateurs désireux de mettre au point des produits plus séduisants pour les consommateurs et les chercheurs avides de connaissance sur le sujet trouvent de quoi s’occuper parmi la longue liste des cannabinoïdes encore largement méconnus. Ces expériences nous permettent d’en apprendre plus le cannabis, son fonctionnement et ses effets sur l’organisme. Elles permettent d’envisager la recherche et la médication de nombreuses maladies d’une manière douce et plus naturelle qu’avec les méthodes conventionnels.

 

Notes :

    1. L. Tudge, ; C. Williams, P. J. Cowen, C. McCabe, Neural Effects of Cannabinoid CB1 Neutral Antagonist Tetrahydrocannabivarin on Food Reward and Aversion in Healthy Volunteers, International Journal of Neuropsychopharmacology, 2015, 1–9, doi : 10.1093/ijnp/pyu094.
    2. C. Citti, P. Linciano, F. Russo, L. Luongo, M. Lannotta, S. Maione, A. Laganà, A. L. Capriotti, F. Forni, M. A. Vandelli, G. Gigli, G. Cannazzacorresponding, A novel phytocannabinoid isolated from Cannabis sativa L. with an in vivo cannabimimetic activity higher than Δ9-tetrahydrocannabinol: Δ9-Tetrahydrocannabiphorol, Sci Rep. 2019, doi: 10.1038/s41598-019-56785-1.

Nos Produits CBD

Nous vous conseillons de poursuivre votre lecture par ces articles

      Qu’est-ce-que l’insomnie ? Définition : L’insomnie se manifeste par une diminution de la qualité et de la quantité de sommeil, en raison d’un sommeil insuffisamment récupérateur. [1]   L’insomnie touche 15 à 20% de la population française dont la moitié sous une forme sévère.[2] En outre, l’insomnie s’accentue avec l’âge. L’insomnie peut être […]

La liste des nouveaux cannabinoïdes disponibles sur le marché ne cesse de s’allonger. Entre les cannabinoïdes naturellement présents sur le chanvre (THCV, THCP…) et ceux créés en laboratoire (THCPO, HHCPO…) il existe aujourd’hui une incroyable variété de choix. À cette longue liste, il faudra désormais ajouter le THC-jd, ou de son nom complet le : […]

Le samedi 16 septembre le Châteaux médiéval du village de Cherveux, près de Niort dans les Deux-Sèvres sera le théâtre de la première édition de la fête nationale du chanvre. Au programme de cette 1ère fête nationale du chanvre : des échanges, des réjouissances et de la culture avec l’intervention de professionnels, d’acteurs de la […]