(+33)6 70 73 89 02appel gratuit

CBD et test salivaire

test salivaire cbd

 

Très en vogue depuis l’autorisation de sa mise sur le marché, le CBD est utilisé par ses consommateurs pour ses effets relaxants. Tout à fait légal en France, le CBD n’est pas considéré comme illicite. Pourtant, vous vous demandez peut-être si le CBD peut être détecté dans les tests salivaires ? Et comment faire face à un contrôle de police lorsque nous sommes en possession de CBD ? 

Qu’est-ce que le CBD ?
 

Rappelons succinctement ce qu’est le CBD (cannabidiol) et pourquoi il est tout à fait légal d’en consommer aujourd’hui en France dans le respect de la Loi. Le CBD est une molécule présente naturellement dans le cannabis, découverte il y a plus de soixante-dix ans et dont les effets ont été étudiés par les scientifiques depuis. On confère au CBD un effet apaisant, une réduction du stress et une amélioration du sommeil tout en évitant un effet psychotrope, contrairement au THC (tétrahydrocannabinol). En France, le CBD est autorisé à la consommation avec un taux à 0,2% de THC. Il est donc parfaitement légal de consommer du CBD sous quelques formes que ce soit si le taux est respecté. Sous forme de fleurs, résines ou huiles, le CBD est un produit pouvant être consommé en toute sérénité d’un point de vue de la Loi. 

 

Définition d’un test salivaire et pourquoi est-il utilisé ? 


Même si le CBD est parfaitement légal, peut-être seriez-vous stressé d’en posséder ou d’en avoir consommé si vous êtes amené à être contrôlé par les forces de l’ordre. 

Qu’en est-il réellement et quelle attitude adopter ? 

La police a plusieurs moyens mis à sa disposition pour effectuer une recherche de stupéfiants et parmi ceux-ci le test salivaire. Couramment utilisé par les forces de l’ordre, le test est très simple et très efficace. Il s’effectue lors d’un prélèvement de la salive de la personne soumise au contrôle et son résultat est immédiat. Si la couleur de la languette de test change, cela signifie que la personne contrôlée a consommé de la drogue et il faudra pour les forces de l’ordre déterminer laquelle. Peu importe la quantité consommée, le test salivaire la détectera. Les drogues suivantes peuvent être repérées : le cannabis, détectable 6 à 10 heures après sa consommation, les amphétamines, détectables jusqu’à 60 heures après consommation ou encore les opiacés détectables après 48 heures. Cependant, vous n’avez rien à craindre si vous n’avez consommé que du CBD ! Il n’y a aucun risque avec le CBD car il est indétectable avec les tests utilisés par la police, tests qui ne recherchent pas ce type de molécules lors des contrôles de sécurité routière mais bien des drogues, notamment le THC. Et là, la tolérance zéro sera de mise. 

Aucune raison donc de refuser un test salivaire alors que vous avez consommé du CBD, surtout que vous vous exposez à une forte amende en cas de refus, amende pouvant aller 4500 euros, deux ans d’emprisonnement et six mois de retrait de permis de conduire. Autant ne prendre aucun risque si vous êtes dans la légalité. 

 

Pourtant, il n’est pas impossible qu’un test salivaire puisse révéler une faible trace de THC si une consommation excessive de CBD est effective. Effectivement, le CBD est légal en France si celui-ci contient un taux inférieur de 0,2% de THC, cependant si le consommateur abuse, le taux peut être supérieur à celui requis par la Loi. Le mode de prise peut également changer le résultat du test : les fleurs par exemple ne sont pas destinées à être fumées comme un joint. De même, l’effet apaisant du CBD n’est pas le même pour tout le monde, chacun ayant sa propre sensibilité. Même sans effet « planant », le CBD agit sur votre organisme à travers des effets relaxants. C’est à vous de gérer votre consommation et les effets qui s’ensuivent. 

En somme, en cas de contrôle par test salivaire, il existe une infime probabilité que du THC soit détecté suite à la consommation de CBD, cependant si votre consommation est excessive, le risque existe. Néanmoins, s’il existe un doute sur la nature des produits concernés, les autorités pourront décider de vous faire passer un test de dépistage qui saura vous dédouaner de toute action illicite au regard de la loi. En cas de litige, vous pouvez effectuer un test urinaire ou une prise de sang qui déterminera avec précision le taux de THC présent dans votre sang.   

 

Et en cas de contrôle alors que vous possédez du CBD ? 

test salivaire cbd

 

Le CBD est légal et vous êtes tout à fait dans votre droit d’en acheter et donc d’en posséder, quel que soit le produit qui en contient. Cette autorisation est valable que ce soit pour des produits extraits tels que les pollens, cristaux ou wax (mettre liens), les produits non transformés comme les fleurs ou les infusions ou les produits parmi lesquels le CBD est utilisé comme ingrédient, à l’exemple des cosmétiques ou compléments alimentaires.

Pour cela, nous conseillons vivement de conserver vos achats dans leurs emballages d’origine et de bien vérifier le taux inscrit sur la notice avant toute consommation : il est bien plus facile de prouver la faible teneur en cannabinoïdes inscrite sur la composition d’une notice que tenter d’expliquer aux forces de l’ordre que le petit sachet de fleurs que vous possédez sans aucun étiquetage n’est pas illicite. Inutile donc de prendre le risque d’un contrôle poussé qui vous fera perdre du temps ou le risque d’une marchandise confisquée jusqu’à que les forces de l’ordre vérifient qu’elle ne contient aucune substance illégale alors que cette dernière est autorisée. 

Déplacez-vous donc avec vos emballages et notices d’utilisation pour tous vos produits contenant du CBD. 

 

 

En conclusion, vous n’avez rien à craindre en cas de test salivaire effectué par les forces de l’ordre quant à votre consommation normale de CBD. Cette molécule n’est pas recherchée dans les contrôles et n’est pas illicite si votre consommation reste raisonnable. 

 

Nos Produits CBD

Nous vous conseillons de poursuivre votre lecture par ces articles

      Pas de danger selon l’OMS Selon le rapport de l’Organisation Mondiale pour la santé (OMS) de novembre 2017[1] : Le CBD n’est pas risqué et il est généralement bien toléré. Les effets indésirables signalés sont probablement le résultat des interactions médicamenteuses entre le CBD et les médicaments existants des patients. L’OMS en […]

    Qu’est-ce-que la maladie de Crohn ? La maladie de Crohn est une maladie inflammatoire chronique de l’intestin (MICI). Elle touche principalement le colon et l’intestin grêle mais, à la différence de la colite ulcéreuse (affection auto-immune), l’inflammation peut s’étendre de la bouche jusqu’à l’anus.   Les symptômes Les symptômes consistent en de fortes […]

      Que sont l’arthrite et l’arthrose ? L’arthrite au sens large désigne une inflammation des articulations, entraînant la production de quinines et la destruction progressive des articulations. Au sens restreint, elle désigne plus d’une centaine de formes différentes d’inflammation touchant tantôt les tendons, les ligaments, les nerfs ou autres composants du système musculosquelettique […]